Nous vous le disions dans notre article sur le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP), ce statut vous offre des avantages fiscaux intéressants qu’il faut connaitre avant de se lancer. Un de ces avantages qui est peu mentionné quand vous vous renseignez sur la location en meublé non professionnel fait référence à l’adhésion à un CGA (Centre de Gestion Agréé).

Rappel sur la LMNP

En tant que loueur meublé non professionnel vous êtes considéré aux yeux du fisc comme exerçant une profession artisanale, commerciale ou industrielle et donc êtes imposé dans la catégorie BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) de l’impôt sur le revenu. De ce fait, vous pouvez déduire plus de charges que pour une location nue. Le deuxième avantage principal du LMNP est le fait de pouvoir amortir votre bien, vos travaux et le mobilier, ce qui vous permettra de considérablement réduire (voire faire disparaitre) vos bénéfices, et donc ne pas payer d’impôts et avoir un cashflow positif.

Qu’est-ce qu’un CGA ?

Un Centre de gestion agréé (CGA)  est une association à but non lucratif qui assure auprès des petites entreprises commerciales ou artisanales une mission d’assistance et prévient les adhérents en cas d’anomalies comptables ou fiscales. Elle vous accompagne aussi dans toutes vos démarches fiscales.

Les avantages de l’adhésion à un CGA en LMNP

Le CGA vous fait bénéficier de 2 avantages intéressants, en plus de l’aide apportée par l’organisme :

  1. Les revenus issus de la location en meublé sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie BIC. Ces revenus BIC sont soumis à une majoration de 25 % de votre résultat net lors du calcul des impôts. L’adhésion à un GCA vous permet de ne pas être soumis à cette majoration.
  2. Lorsque vous adhérer à un CGA, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 2/3 des frais de comptabilité engagés, comprenant les honoraires de votre expert-comptable, les frais de logiciel facilitant l’établissement de la liasse fiscale (si vous en utilisez un), et la cotisation annuelle au centre de gestion agréé. Deux petits points d’attention :
    • La réduction est plafonnée à 915€ par an, à condition de percevoir moins de 70 000€ de recettes par an et d’avoir opté pour le régime réel. Si ces deux conditions ne sont pas remplies vous ne pourrez pas bénéficier de la réduction d’impôt et les honoraires comptables ainsi que la cotisation au CGA vous seront comptabilisés comme charge et réduiront votre résultat fiscal.
    • Seul le tiers (1/3) des frais de comptabilité qui n’a pas été intégré dans le calcul du montant de la réduction d’impôts peut être considéré comme une charge déductible de votre revenu locatif.

Exemple pour des frais de comptabilité s’élevant à 600 € : 

  • 400 € peuvent être déduits de vos impôts si vous avez adhéré à un CGA.
  • Seul les 200 € restants peuvent être déduits du revenu locatif généré par votre bien loué en meublé. 

Adhérer à un CGA n’est pas obligatoire quand on est Loueur en Meublé Non Professionnel, mais compte tenu des avantages fiscaux que peut vous offrir cette adhésion il ne serait pas judicieux de vous en priver. C’est en tout cas notre avis.

 

Vous avez des questions ? On est là pour y répondre !

Innovation et immobilier ne font pas bon ménage !? C'est ce que certains continuent de penser... Pour ma part, je suis plutôt de ceux qui pensent qu'une révolution est en marche 🙂 On en reparle dans quelques années ? #proptech

Leave A Comment

Nous vous le disions dans notre article sur le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP), ce statut vous offre des avantages fiscaux intéressants qu’il faut connaitre avant de se lancer. Un de ces avantages qui est peu mentionné quand vous vous renseignez sur la location en meublé non professionnel fait référence à l’adhésion à un CGA (Centre de Gestion Agréé).

Rappel sur la LMNP

En tant que loueur meublé non professionnel vous êtes considéré aux yeux du fisc comme exerçant une profession artisanale, commerciale ou industrielle et donc êtes imposé dans la catégorie BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) de l’impôt sur le revenu. De ce fait, vous pouvez déduire plus de charges que pour une location nue. Le deuxième avantage principal du LMNP est le fait de pouvoir amortir votre bien, vos travaux et le mobilier, ce qui vous permettra de considérablement réduire (voire faire disparaitre) vos bénéfices, et donc ne pas payer d’impôts et avoir un cashflow positif.

Qu’est-ce qu’un CGA ?

Un Centre de gestion agréé (CGA)  est une association à but non lucratif qui assure auprès des petites entreprises commerciales ou artisanales une mission d’assistance et prévient les adhérents en cas d’anomalies comptables ou fiscales. Elle vous accompagne aussi dans toutes vos démarches fiscales.

Les avantages de l’adhésion à un CGA en LMNP

Le CGA vous fait bénéficier de 2 avantages intéressants, en plus de l’aide apportée par l’organisme :

  1. Les revenus issus de la location en meublé sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie BIC. Ces revenus BIC sont soumis à une majoration de 25 % de votre résultat net lors du calcul des impôts. L’adhésion à un GCA vous permet de ne pas être soumis à cette majoration.
  2. Lorsque vous adhérer à un CGA, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 2/3 des frais de comptabilité engagés, comprenant les honoraires de votre expert-comptable, les frais de logiciel facilitant l’établissement de la liasse fiscale (si vous en utilisez un), et la cotisation annuelle au centre de gestion agréé. Deux petits points d’attention :
    • La réduction est plafonnée à 915€ par an, à condition de percevoir moins de 70 000€ de recettes par an et d’avoir opté pour le régime réel. Si ces deux conditions ne sont pas remplies vous ne pourrez pas bénéficier de la réduction d’impôt et les honoraires comptables ainsi que la cotisation au CGA vous seront comptabilisés comme charge et réduiront votre résultat fiscal.
    • Seul le tiers (1/3) des frais de comptabilité qui n’a pas été intégré dans le calcul du montant de la réduction d’impôts peut être considéré comme une charge déductible de votre revenu locatif.

Exemple pour des frais de comptabilité s’élevant à 600 € : 

  • 400 € peuvent être déduits de vos impôts si vous avez adhéré à un CGA.
  • Seul les 200 € restants peuvent être déduits du revenu locatif généré par votre bien loué en meublé. 

Adhérer à un CGA n’est pas obligatoire quand on est Loueur en Meublé Non Professionnel, mais compte tenu des avantages fiscaux que peut vous offrir cette adhésion il ne serait pas judicieux de vous en priver. C’est en tout cas notre avis.

 

Vous avez des questions ? On est là pour y répondre !

Innovation et immobilier ne font pas bon ménage !? C'est ce que certains continuent de penser... Pour ma part, je suis plutôt de ceux qui pensent qu'une révolution est en marche 🙂 On en reparle dans quelques années ? #proptech

Leave A Comment